Le stage et la convention de stage en entreprise

Dans le cadre d'une formation de chef d'entreprise, il est recommandé (et souvent obligatoire) d'effectuer un stage en entreprise. Ce stage doit faire l'objet d'une convention à signer entre une entreprise et l'apprenant via l'intervention d’un délégué à la tutelle de l'IFAPME.

La convention de stage permet d’acquérir, au sein d’une entreprise, la maîtrise d’un métier et de s’y initier à la gestion.

La convention de stage est établie à l'initiative du conseiller en formation de l'IFAPME (délégué à la tutelle). Elle fait intervenir plusieurs parties :

  1. vous-même (l'apprenant(e) en formation)
  2. le patron ou l'entreprise de formation
  3. l'IFAPME via votre délégué à la tutelle

Cette convention organise les modalités de la formation et implique des droits et des obligations.

Selon votre cas personnel et la formation entamée, trois formules d'alternance sont possibles.

En toute circonstance, nous vous recommandons de prendre contact directement avec un conseiller en formation de l'IFAPME (délégué à la tutelle).

  1. La Convention de stage si vous êtes sans activité professionnelle.
    Vous pouvez signer une convention de stage avec un employeur couvrant l'une des activités liées à votre formation. A vous de faire les démarches nécessaires pour trouver une entreprise qui sera prête à vous former. La convention peut s'étendre sur toute la durée de votre formation. Une allocation mensuelle vous sera allouée par votre employeur.

  2. Le stage libre si vous êtes en activité professionnelle dans un autre secteur que celui de votre formation.
    Dans ce cas, vous n'avez pas la possibilité de signer une convention de stage. Pour garantir la qualité de la formation sur le principe de l'alternance, il vous est possible d'effectuer un ou plusieurs stages libres et non rémunérés dans une entreprise dont les activités sont liées à votre formation. La durée des stages est variable selon les formations et selon l'année effectuée.

  3. La reconnaissance de votre activité si vous êtes employé dans une entreprise liée au secteur de votre formation.
    Dans ce cas, l'IFAPME reconnaît votre activité professionnelle comme garantie à l'alternance requise aux besoins de la formation. Vous êtes dispensé de suivre un stage libre.

Durée de la convention de stage

La durée de la convention de stage varie suivant la profession choisie et est égale à la durée de la formation (de 1 an à 4 ans). 

La durée de la convention de stage peut être :

  • prolongée d’un an au plus en cas d’échec aux évaluations en cours ou en fin de formation, sous réserve de l’accord de l’IFAPME ;
  • réduite en fonction des progrès réalisés par le stagiaire et constatés lors des évaluations.

La convention de stage comporte une période d’essai de 3 mois

Suspension

L’exécution de la convention est suspendue notamment en cas de congé d’accouchement, de chômage forcé, d’incapacité de travail résultant de maladie ou d’un accident.

Lorsque l’exécution du contrat ou de la convention est suspendue pendant plus de six mois, la date d’expiration de la formation est reportée au 31 juillet de l’année suivant celle où elle devait se terminer.

En cas de suspension, l’apprenant conserve le droit à son allocation mensuelle durant sept jours.

Prolongation

La prolongation de la convention n'est pas automatique.